Angleterre / Détournement de fonds : Accusé à tort, Drogba demande réparations

dd

La Commission des œuvres de charité du Royaume-Uni a blanchi, jeudi, la fondation Didier Drogba

Contrairement aux accusations de détournement de fonds de la presse anglaise, la Commission des œuvres de charité du Royaume-Uni a blanchi, jeudi, la fondation Didier Drogba.

Selon l’organe de surveillance des œuvres de charité au Royaume-Uni, aucun argent n’avait été détourné par la fondation de l’Ivoirien Didier Drogba.

Dans un rapport publié le 1er décembre dernier, la Commission des œuvres de charité a indiqué qu’elle n’avait trouvé « aucune preuve de fraude ou de corruption » en examinant la Fondation Didier Drogba.

Selon cette commission, l’argent qui devait être transféré à la fondation Didier Drogba pour la construction de l’hôpital ne l’a pas été pour des raisons d’instabilité politique en Côte d’Ivoire. Elle estime en outre que la fondation ne l’a pas suffisamment expliqué aux donateurs et que l’argent aurait dû être investi plutôt que déposé sur un compte bancaire.

Le 14 avril, l’ex attaquant de l’Impact de Montréal avait annoncé qu’il allait poursuivre en justice le Daily Mail pour un article dans lequel le tabloïd accusait sa fondation de n’avoir utilisé pour la bonne cause qu’une infime minorité des dons récoltés en Grande-Bretagne.

Suite à la publication dudit rapport, l’Ivoirien a déclaré qu’il allait demander des excuses et réclamer un dédommagement au journal.

«J’ai demandé à mes avocats de demander des excuses totales ainsi qu’un dédommagement pour ma fondation de la part du Daily Mail», a-t-il indiqué.

 

Malick Toé / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?