Yopougon-Sicogi / Attaque de ‘’Microbes’’ : Toute la vérité sur l’agression…

affrontement

Photo d’archives

Des photos et une vidéo circulant sur les réseaux sociaux ont fait état d’une agression de microbes dans le marché de Sicogi de Yopougon. Des sources sur place, nous ont fait part de ce qui s’est réellement passé.

Des personnes qui courent, des cris… la débandade. Voit-on sur les photos et sur une vidéo sur facebook notamment dans le groupe Police secours.

Les images ont vite fait d’enflammer la toile. Les commentaires et autres propos évoquent une attaque d’un groupe de jeunes bandits communément appelés des ‘’Microbes’’ sur les bords de la lagune Ebrié. Ces adolescents opérant avec des armes blanches sont tristement réputés pour l’atrocité de leurs agressions.

Joint par téléphone, une habitante du quartier Sicogi, lieu de l’agression, raconte les événements.

« Nous habitons juste à quelques pâté de maisons du marché. Aux alentours de 15h, les commerçants et commerçantes ont commencé à fermer les magasins avant de fuir à toute hâte. Les véhicules rebroussaient chemin dans un vacarme monstre. Les informations qui nous sont parvenues faisaient état de ce que les microbes attaquaient le marché. Vu que nous habitons en bordure de voie, nous avons vite fait de nous enfermer », explique Fatou C.

Cependant, elle précise ne pas pouvoir confirmer ou infirmer s’il s’agissait réellement d’une attaque de microbes.
Quant à Kévin Brou, un autre habitant de la zone, il est formel.

Selon lui, il ne s’agit aucunement d’une agression de microbes où d’un quelconque gang. Le mouvement de panique et de débandade est consécutif à une bagarre entre élèves.

En effet, les élèves du Collège privé ‘’Victoire’’ situé dans ledit quartier aurait livré un match amical de football qui se serait soldé par une bagarre généralisée.

Dans les rues où ils ont débuté les affrontements, les passants ont assimilés les belligérants surexcités à des microbes. Ainsi, de bouche à oreille la panique s’est généralisée jusqu’au marché.

Arrivé sur place, 45 minutes plus tard, les forces de l’ordre auraient réussi à ramener le calme dans la zone, rapportent nos sources.

Elles ont en effet, confirmé la reprise des activités et la normalisation de la circulation. Elles n’ont toutefois pas évoqué de victime.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?