Côte d’ivoire : Des populations font une découverte macabre dans un fleuve

La disparition de trois enfants d'une même famille dans le fleuve San Pedro a provoqué un attroupement de badauds en bordure de cours d'eau

Photo d’archives

 La police a ouvert une enquête sur la découverte macabre.

Le corps d’un jeune homme d’environ une vingtaine d’années, en état de putréfaction avancée a été découvert, tôt ce dimanche matin, flottant sur le fleuve N’zi, a constaté l’AIP.

La découverte macabre a été faite par les populations d’Ahougnassou, un village situé à quelques encablures de Dimbokro. Elles ont informé la police. Aussitôt, le commissaire Kahidé Richard Bright a commis une équipe dirigée par le lieutenant Coulibaly N’golo qui s’est déportée sur les lieux.

Selon le médecin légiste, le décès remonterait à quatre jours et le corps ne porte aucune trace de violence. Après les constats d’usage le corps a été enterré au bord du fleuve sur instruction du procureur de la République. La police a ouvert une enquête.

Laseve.info avec AIP

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?