Côte d’Ivoire / Sécurité alimentaire : Du faux riz chinois suscite des inquiétudes

riz-melange

Photo d’archive utilisée à titre d’illustration

Le riz  fait partie des aliments les plus consommés au monde. Pourtant, une vidéo parue en 2011 et qui a refait surface Abidjan911-Logo-Citoyen-Pastille-01-e1464346018591ces derniers temps sur les réseaux sociaux fait état de riz fabriqué à base de plastique. Depuis lors, les inquiétudes se font récurrentes quant à la manière de déterminer si le riz que nous consommons est naturel ou artificiel.

Dans une vidéo très répandue, on voit le processus de fabrication d’une substance qui serait du riz. La trouvaille a vu le jour en Chine, le plus grand producteur de riz (33,9% de la production mondiale).

Ce riz artificiel est fait à base de fécule de pomme de terre mélangé avec du plastique (la résine synthétique, par exemple).
Les grains sont ensuite cuits à la vapeur avec un arôme de riz typique. Les médecins tirent la sonnette d’alarme contre la consommation de ce produit artificiel. Selon les spécialistes de la santé, trois portions pleines contiendraient apparemment autant de plastique qu’un petit sachet en plastique.

La consommation d’un tel produit expose les populations à de graves risques sanitaires. Contrairement au Vietnam où un riz similaire a été trouvé dans la localité de Ho Chi Minh Ville, aucun cas n’a encore été signalé dans notre pays qui est totalement dépendant des pays asiatiques en matière de riz. Mais une révélation provoque des frayeurs.

Selon des sources médiatiques, le riz contrefait est parfois mélangé à du riz de qualité bien connu des consommateurs puis vendu sur les marchés internationaux.

Une telle information doit inviter les autorités compétentes et les populations à plus de vigilance. Surtout que la qualité d’une panoplie de riz vendu sur le marché ivoirien laisse à désirer.

Ainsi pour éviter la tragédie occasionnée par le lait contaminé à la mélamine qui avait intoxiqué plus de 300 000 personnes et tué six enfants en Chine, il serait judicieux de procéder à une petite vérification des céréales que nous consommons chaque jour.
A cet effet, les experts nous conseillent ces astuces ci-dessous.

Le test de l’eau

Versez une cuillère à soupe de riz cru dans un verre rempli d’eau froide et mélangez vigoureusement. Si le riz tombe au fond du verre, tout va bien, si au contraire il flotte à la surface, soyez vigilants, car il contient peut-être du plastique !

Le test du feu

À l’aide d’un briquet et d’une allumette, brûlez une poignée de riz. Si ce dernier prend feu et dégage une odeur de plastique brûlé, vous savez quoi faire ! Ne le mangez surtout pas !

Le test du mortier et du pilon

Lorsque vous moulez quelques grains de riz avec un mortier et pilon, la poudre doit être bien blanche. Pour le riz artificiel, vous apercevrez une décoloration jaune à la place.

Le test de moisissure

Si vous voulez être sûr que vous ne risquez rien avec votre riz cuit, mettez-en une petite quantité dans un Tupperware et laissez-le à un endroit chaud. Dans quelques jours, de la moisissure devra apparaître, sinon c’est que votre riz est artificiel.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?