Côte d’Ivoire / Fêtes de fin d’année : Les gares routières refusent du monde

gare1

Des passagers à la gare UTB d’Adjamé

Abidjan911-Logo-Citoyen-Pastille-01-e1464346018591A l’approche des fêtes de fin d’année, les voyages sont récurrents. Un tour dans les gares routières nous a permis de constater une ruée vers les villes de l’intérieur du pays.

Un peu plus de 48h. Et, c’est la nouvelle année. Pour l’occasion, les Abidjanais semblent préférer les villes de l’intérieur où ils iront célébrer les fêtes de fin d’année.

Le passage obligé. Les gares routières. La commune d’Adjamé qui en concentre un grand nombre est conquise par un monde fou. Jeux de coudes, poussettes… Difficile de se frayer un chemin sur cette voie qui mène au ‘’marché Gouro’’.

De bonnes affaires

De part et d’autres de la route, des gares. Les véhicules joignent presque toutes les régions du pays. Au sein des compagnies visitées telles qu’AVS, Malex transport, MSVT, UTB… passagers et bagages se disputent l’espace. Là, on enjambe les colis, serpente entre des voyageurs las sans doute d’attendre l’heure du départ.

Tous ou presque vont certes pour des destinations différentes. Mais, la raison qui motive leur départ est la même : rentrer au bercail pour célébrer les fêtes de fin d’année en famille.

« Pendant la période des fêtes, nous avons plus le temps. Et vu que nous n’avons pas visité les parents au cours de l’année, nous préférons aller fêter avec la famille », explique Gataud Josué en partance pour Gagnoa.

Tout comme lui, Kouamé Roseline et Yao Melaine préfèrent passer ces moments festifs avec les parents basés à Issia.
Ainsi, les départs pour les villes de l’ouest, l’est, le nord, le centre et autres localités du sud se multiplient.

Si les gares routières sont prises d’assaut, les gestionnaires s’en réjouissent évidemment.

Les responsables des différentes compagnies de transport nous indiquent bien que l’affluence constatée dans leurs locaux améliore les activités.

A Malex Transport, ce jeudi, lors de notre passage, les transporteurs attendaient d’effectuer leur 15ème départ de la journée. Un fait inhabituel puisque l’entreprise n’enregistre moins d’une dizaine de départs quotidiennement.
Les autres compagnies confient également que le nombre de cars quittant leur gare pour l’intérieur du pays ont doublé voire triplé.

Dispositions sécuritaires

Circonstances spéciales, dispositions spéciales. Les périodes de fêtes sont très délicates. Soit en raison des pertes de bagages, agressions au sein des gares ou pendant le trajet soit à cause des accidents. Pour palier cela, les responsables des compagnies ont pris des dispositions particulières.

Ils renforcent la sécurité au sein des gares afin d’éviter des vols des bagages ou d’argent. Le bon état des véhicules est également une priorité chez certains.

« Nous procédons à des visites techniques toutefois qu’une voiture arrive à la gare. Ce, avant chaque départ», expose Séryba Ouattara dont les véhicules vont à destination de Korhogo.

Au-delà, les responsables veillent à ce que les conducteurs ne consomment ni alcool ni autres substances qui pourraient les mettre dans un état second.

Si les compagnies professionnelles prennent des mesures pour la sécurité des biens et des personnes qui transitent par leur canal, d’autres qui donnent dans l’amateurisme n’en ont cure.

La vigilance dans le choix d’un véhicule sera donc un élément primordiale pour un voyage sure.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?