Côte d’Ivoire / Accidents de circulation : Un bilan très alarmant en 11 jours

accident-riviera

Photo d’archives

Comme il est de coutume en Côte d’Ivoire, les accidents de la route connaissent une recrudescence pendant la période des fêtes de fin d’année. Bon nombre de conducteurs s’adonnent souvent à des Abidjan911-Logo-Citoyen-Pastille-01-e1464346018591excès de vitesse ou conduisent sous l’effet de stupéfiants dans ces moments d’intenses activités commerciales. Des comportements dangereux ont endeuillé plus d’une vingtaine de familles en moins de deux semaines. Pourtant l’observation de quelques règles élémentaires contribuerait à éviter le pire sur nos routes.

Les accidents de la circulation sont très récurrents pendant les périodes de fête de fin d’année. Selon le directeur de l’Office ivoirienne de sécurité routière (OSER), Dr Désiré Echui Acka, 98% des accidents de la route sont dus à des facteurs humains liés aux comportements des conducteurs.

Des comportements à risque

En effet, la plupart des accidents sont occasionnés par des excès de vitesse, dépassements ou stationnements dangereux, non-respect des feux tricolores et autres panneaux de signalisation ou la consommation d’alcool et de stupéfiants.

Du 29 novembre au 10 décembre 2016, au moins 22 personnes ont péri sur les routes ivoiriennes. Ces chiffres alarmants montrent à quel point le phénomène a pris de l’ampleur.

Le gouvernement, résolu à faire chuter considérablement ces ‘‘chiffres macabres’’, a déjà lancé une campagne de sensibilisation sur le thème « La sécurité routière, une responsabilité de tous ».

Le ministère des Transports entend rendre les routes ivoiriennes « blanches, sans tâches de sang, c’est-à-dire plus sûres », annonçant que 2017 sera marquée par la mise en œuvre des réformes élaborées en 2016 dans le cadre du Plan national d’actions stratégiques pour la réduction de moitié du nombre d’accidents d’ici 2020.

Il s’agira du renforcement du cadre institutionnel et réglementaire, du renforcement de la sécurité des routes, des véhicules, des usagers et de la mise en place d’un système efficace des soins de santé post accident, de la mise en place d’un système de contrôle radar automatique, d’une solution multimodale de surveillance des embouteillages à Abidjan, a énuméré le ministre des transports, Gaoussou Touré.

En ce qui concerne le contrôle de l’authenticité des pièces des véhicules et documents administratifs par les forces de l’ordre, l’entreprise Quipux a élaboré un logiciel permettant d’accéder à la base de données informatisée par des Smartphones.

Adopter les bons gestes

A l’approche des traditionnelles fêtes de Noël (25 décembre) et du nouvel an (31 décembre), il revient donc aux conducteurs, d’adopter les bons gestes afin d’éviter tout désagrément.

De fait, il est conseillé de ralentir à l’approche des piétons, ne pas rouler sur les trottoirs (ceci est absolument interdit), respecter la signalisation, les feux rouges, sens interdits, stops, signaler les changements de direction avec le bras, rouler les uns derrière les autres. Dans le cas contraire, cela gênerait la circulation. Les conducteurs se doivent également de rouler à droite sur la chaussée.

Les règles de sécurité routière stipulent qu’il est plus sage de stationner plusieurs mètres après les feux tricolores.

En ville tout comme sur les autoroutes, il est strictement interdit de stationner ou de faire des dépassements dans des virages.

Tout conducteur devrait être équipé d’un panneau triangulaire utilisé pour avertir les autres véhicules lors d’une panne mécanique. Ceci les empêcherait de freiner brusquement. Ce qui pourrait entraîner de lourdes conséquences. Il est également interdit de conduire en état d’ivresse ou en cas de fatigue.

La Côte d’Ivoire a enregistré à la fin du premier semestre 20166, quelque 856 accidents ayant provoqué 367 décès et 5798 blessés graves. Des chiffres qui ne prennent pas en compte les statistiques de certaines villes de l’intérieur du pays.

Didier McDonald / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?