Côte d’Ivoire : Sam l’Africain jugé fin mars

Sam_Africain

Accusé d’avoir tenu des propos ‘’xénophobes’’, Mohamed Jichi Sam plus connu sous le pseudonyme de ‘’Sam l’Africain’’ sera jugé fin mars selon son avocat.

Vendredi, le nommé Jichi Sam avait été placé sous mandat de dépôt après près de quatre heures d’audition.

L’avocat de l’accusé a confié à Jeune Afrique que son client sera jugé le 31 mars pour « incitation à la haine tribale, à la xénophobie et à la révolte des militaires ».

Le client de Me Modeste Abie est poursuivi pour des propos tenus le 11 mars lors d’un meeting dans la commune de Yopougon.

« Si je suis Libanais alors Alassane Ouattara est burkinabè. Parce qu’Alassane et moi on, a le même statut : il est Ivoirien, je suis Ivoirien. Il a une partie ivoirienne, j’ai une partie ivoirienne. Mais, lui, sa femme n’est pas ivoirienne. Moi, au moins, ma femme est ivoirienne », aurait déclaré Sam l’Africain.

Cependant, le mis en cause niera les faits lors de son audition par le procureur.

L’incarcération du président de la Nouvelle alliance de Côte d’Ivoire pour la patrie (NACIP), parti de l’opposition, défraie présentement la chronique au sein de la société civile et sur les réseaux sociaux où certains internautes s’indigent de ‘’la confiscation de la liberté d’expression’’.

Les Ivoiriens devront attendre le 31 mars pour être situés sur la suite de l’affaire. Quant à l’accusé, il restera en détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) jusqu’au jour de son procès au tribunal de première instance du Plateau.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?