Côte d’Ivoire / Mutinerie militaire : une défaillance dans la chaîne de commandement (RDR)

Joel

Le porte-parole du RDR, Joël N’Guessan

Le Rassemblement des républicains (RDR), par la voix de son porte-parole, Joël N’Guessan, a noté des failles dans la chaine de commandement, suite à la mutinerie de 48H d’un groupe de soldats des Forces armées de Côte d’Ivoire, dans une déclaration dont copie est parvenue dimanche à l’AIP.

« Il y a eu défaillance dans la chaîne de commandement et de décision. Certaines personnes n’ont pas joué leurs rôles et/ou n’ont pas suffisamment pris leurs responsabilités. Et de par leurs fautes, la stabilité et la paix sociale de notre pays ont été menacées ces derniers jours », déclare Joël N’Guessan, tout en s’interrogeant sur la valeur de la chaîne de commandement au sein de l’armée ivoirienne quand des soldats « sont obligés de se mutiner pour trouver solution à leurs problèmes ».

Des militaires ivoiriens, mécontents du non-paiement de leurs primes et de leurs conditions de travail, se sont mutinés dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké, la deuxième ville du pays, avant que ce mouvement de mécontentement atteigne plusieurs localités comme Daoukro, Daloa, Korhogo, Odienné, Man et certaines casernes d’Abidjan.

Pour le parti présidentiel qui condamne cette mutinerie des soldats qui n’a fait aucune perte en vie humaine et de dégât matériel, « les responsabilités doivent être identifiées et situées, et les décisions qui s’imposent en pareilles situations soient prises » dans l’intérêt des ivoiriens et de l’avenir du pays, selon son porte-parole.

Le président de la République, chef suprême des armées, à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire, a donné son accord pour la prise en compte des revendications relatives aux primes et conditions de vie et de travail des soldats et appelé ces derniers à regagner les casernes, rappelle-t-on.

Selon Joël N’Guessan, ces mouvements ont causé d’énormes désagréments aux populations et aux activités économiques.

D’ailleurs, « au niveau des activités économiques, il est à craindre que des investisseurs étrangers ne trainent le pas dans leurs désirs d’investir en Côte d’Ivoire », affirme le secrétaire général adjoint du RDR chargé de la communication.

Laseve.info avec AIP

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?