Ghana : Un gouvernement de 110 ministres qui pose problème

Nana Akufo Ado

Le nouveau président ghanéen Nana Akufo Addo a annoncé mercredi la nomination de 50 autres ministres. Portant ainsi l’équipe gouvernementale à 110 ministres.

Un record. Une première dans l’histoire du Ghana partant de l’Afrique.

Précédemment constitué d’une soixantaine de membres, l’équipe ministérielle ghanéenne est passée à plus d’une centaine de personnes.

Une disposition critiquée par la société civile et l’opposition. L’appelant ‘’gouvernement éléphant’’, le leader de cette opposition voit une équipe qui viendra siphonner les maigres ressources du pays.

A l’opposé, le ministre de l’Information, Moustapha Hamid justifie ces nominations comme une nécessité pour le président qui a besoin d’eux pour régler les nombreux problèmes du Ghana.

Certains départements ministériels comptent près de quatre ministres dont des délégués. Et, les personnes nommées disposeront de plusieurs avantages dont des voitures de fonction, la retraite et bien d’autres.

Des mesures qui viendront augmenter les dépenses publiques alors que le pays traîne une dette de 30 milliards de dollars.

Nana Akufo-Addo est rentré en fonction le 7 janvier 2017 après avoir battu le président sortant John Dramani Mahama à l’élection du 7 décembre 2016.

Cyrille Verbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?