Gambie : La psychose gagne des populations qui fuient le pays

Malgré les injonctions et menaces d’intervention militaire, Yahya Jammeh refuse de quitter le pouvoir au risque d’embraser le pays

A quelques trois semaines de la fin du mandat de Yahya Jammeh, le président en exercice de la Gambie ne compte pas quitter le pouvoir. Malgré les injonctions et menaces d’intervention militaire. Les populations qui craignent des violences fuient pour les pays voisins.

 19 janvier 2016. Date à laquelle Yahya Jammeh doit céder le pouvoir au président élu Adama Barrow.

A l’approche de cette date fatidique, celui qui occupe présentement le fauteuil présidentiel ne semble pas vouloir le transférer.

Dans ce climat où l’intervention militaire est envisagée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), les Gambiens redoutent un regain de violences.

Plusieurs d’entre eux ont regagné le Sénégal. Des étrangers vivant en Gambie ont également quitté Banjul.

Selon une journaliste de BBC qui les a rencontrés, ils évoquent  ‘’la peur d’éventuelles violences et la situation politique incertaine à la suite des menaces de la CEDEAO d’intervenir militairement pour obliger Yahya Jammeh à passer la main le 19 janvier’’.

Tous attendent la normalisation de la situation avant de revenir en Gambie.

Un fait qui résultera de deux événements majeurs.

Le 10 janvier, la Cour suprême gambienne doit se prononcer sur le recours déposé par le parti de M. Jammeh. Lequel réclame l’annulation du scrutin évoquant des irrégularités dans le décompte des voix.

La réaction en faveur ou non du président Yahya Jammeh indiquera alors si ce dernier décide finalement de laisser le pouvoir.

A défaut, les tractations, appels, injonctions… pour le raisonner  seront relancés jusqu’au 19 janvier. Date butoir de tous les ultimatums.

Le président élu, Adama Barrow, lui, continue d’appeler Yahya Jammeh à céder le pouvoir de ‘’façon pacifique’‘. Un appel réitéré par tous les présidents de la sous-région à M. Jammeh qu’ils avaient salué pour l’acceptation de sa défaite dès l’annonce des résultats.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?