Gambie : Adama Barrow sous ”haute surveillance”

La sécurité du président élu Adama Barrow a été renforcée

La sécurité du président élu Adama Barrow a été renforcée

Quelques jours après la victoire du candidat de l’opposition Adama Barrow sur le président sortant, Yahya Jammeh à la présidentielle, des proches du nouveau président avait exprimé leurs inquiétudes quant à une éventuelle confiscation du pouvoir et la sécurité de leur champion. Avec la contestation des résultats par Jammeh, les craintes sont plus prononcées. Pour prévenir toutes éventualités d’assassinat, la sécurité du nouveau Chef d’Etat gambien a été renforcée.

Au lendemain de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, les personnes qui pensaient que la vie du président élu pouvait être en danger étaient perçus comme des paranoïaques. Aujourd’hui, la menace est bien réelle. En Gambie comme dans les pays voisins, on s’inquiète de la sécurité de M. Barrow.

Si certains redoutent un ordre direct de son adversaire Yahya Jammeh, d’autres craignent une action de militaire zélé ou de sympathisants du candidat malheureux pouvant attenter à la vie d’Adama Barrow.

En tous cas, le président sénégalais tient à prendre des précautions.

Il a dépêché sur place en Gambie une dizaine de gardes du corps spécialisés dans la protection de personnalités de la République sénégalaise, rapporte Jeune Afrique.

Les soldats, habillés en civil, assure désormais la sécurité d’Adama Barrow. Ils viennent ainsi renforcer la garde rapprochée de celui-ci.

Yahya Jammeh qui avait pourtant reconnu sa défaite conteste depuis vendredi les résultats. Un recours a été déposé par son parti devant la cour suprême.

Avant le dénouement de la situation en Gambie, le voisin sénégalais Macky Sall compte assurer la sécurité de son futur homologue.

Un proche du président sénégalais a confié au magazine panafricain la méfiance de Dakar vis-à-vis de Yahya Jammeh. Il exprimait par ailleurs les raisons du soutien sécuritaire à Adama Barrow.

« Nous avons un devoir d’appui et d’assistance pour assurer une transition pacifique et garantir la sécurité des nouveaux dirigeants gambiens, en particulier celle du président élu », confie-t-il.

Les relations entre Macky Sall et Adama Barrow s’annoncent alors chaleureuses. Mieux que les rapports tendus qui caractérisent Dakar et Banjul présentement.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?