Afrique du Sud : Des informations sensibles volées à la Cour Constitutionnelle

Cour const af sud

Les bureaux du président de la Cour constitutionnelle ont été vandalisés samedi. Les cambrioleurs n’étaient pas à la recherche d’espèces sonnantes et trébuchantes, mais des informations.

Des individus n’ont encore identifiés ont seulement vandalisé le bureau du président de la haute Cour.

Les voleurs seraient repartis avec 15 ordinateurs. Les machines contiennent des informations sensibles sur 250 juges et sur l’ensemble des tribunaux du pays.

Selon l’opposition sud-africaine, cet acte de cambriolage est une manœuvre du pouvoir consistant à saboter le travail de la Justice. Evoquant de récentes affaires de condamnations de responsables politiques dont le Chef de l’Exécutif Jacob Zuma et des critiques contre le pouvoir notamment sur les dossiers de la crise de paiement des allocations sociales et de la volonté du retrait de la CPI formulée par le gouvernement.

Le parti au pouvoir (ANC) dénonce « des allégations et des théories du complot » et appelle la police à appréhender les malfaiteurs.

Le 7 février, un commando lourdement armé avait effectué un braquage à l’aéroport Olivier-Tambo avant d’emporter une importante somme d’argent.

Cyrille Leverbe / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?