Production d’articles hygiéniques : Une entreprise tunisienne s’implante en Côte d’Ivoire

sah_ci

Le groupe Tunisien SAH (Lilas), a procédé, vendredi dernier, au lancement de sa première unité industrielle subsaharienne en Côte d’Ivoire

Spécialiste des produits d’hygiène  pour femmes et bébés, le groupe Tunisien SAH (Lilas), a procédé, vendredi dernier, au lancement de sa première unité industrielle subsaharienne en Côte d’Ivoire.

Le groupe SAH (société d’articles hygiéniques) a officiellement démarré, le 30 décembre dernier, le chantier de sa première unité industrielle subsaharienne en Côte d’Ivoire dont l’ossature est déjà visible à la nouvelle zone industrielle d’Aboisso (dans la localité d’Assouba, à 122 km à l’Est d’Abidjan).

L’usine qui sera la toute première implantation du groupe en Afrique subsaharienne est évaluée à près de 4 milliards FCFA (environ 6,1 millions d’euros).

Ce projet sera réalisé en deux phases. Selon les détails du directeur général de la filiale ivoirienne (SAHCI),  Kammoun Skandar, la première phase va porter sur la construction d’une enceinte couverte de 4 000 m2 pour la production de couches pour bébé, une unité qui sera opérationnelle au second trimestre 2017.

Suivra ensuite des extensions qui porteront la surface d’exploitation à 18 000 m2 avec une production complémentaire de serviettes féminines, de lingettes et de la gamme de papiers hygiéniques. Le tout sur une superficie de 2,5 hectares pour un effectif qui passera de 80 à 300 employés.

Après ses filiales du Maroc, de l’Algérie et de la Libye, le groupe SAH, considéré comme l’un des leaders de son secteur au Maghreb, va ainsi ouvrir sa septième usine en Afrique.

 

Malick Toé / Laseve.info

 

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?