Investissements : La Banque mondiale va financer l’Afrique subsaharienne sur trois ans

Jim-Yong-Kim

Une enveloppe de 57 milliards de dollars (environ 35 046 milliards de Fcfa) sera mobilisée en faveur des pays d’Afrique subsaharienne, au cours des trois prochaines années

 

Une enveloppe de 57 milliards de dollars (environ 35 046 milliards de Fcfa) sera mobilisée en faveur des pays d’Afrique subsaharienne, au cours des trois prochaines années. L’annonce a été faite, hier dimanche, par la Banque mondiale dans un communiqué.

Après avoir rencontré les ministres des finances du G20 et les gouverneurs des banques centrales, le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim,  a annoncé, dimanche, un financement record de près de 57 milliards de dollars (53 milliards d’euros) en faveur des pays d’Afrique subsaharienne au cours des trois prochaines années.

Avec pour objectif d’aider les pays africains à se développer et à créer des opportunités, une grande partie de ce financement sera sous forme de subventions et de prêts sans intérêt pour certains des pays les plus pauvres du continent.

Ce financement proviendra essentiellement du premier prêteur de la Banque mondiale, l’Association internationale de développement (AID), qui débloquera 45 milliards de dollars. Le reste (8 milliards de dollars) proviendra de financements privés par le biais de la Société financière internationale (IFC).

En outre, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) devrait compléter ce financement avec 4 milliards de dollars de prêts non concessionnels.

 « Cela nous offre une occasion unique de modifier la trajectoire de développement des pays de la région. Cet engagement servira à accroître considérablement nos programmes en faveur de l’éducation, des services de santé essentiels, d’assainissement et d’adduction d’eau potable. Nous allons également pouvoir aider davantage les pays à augmenter leur productivité agricole, à améliorer le climat des affaires et les infrastructures, ainsi qu’à lancer des réformes institutionnelles », a souligné Jim Yong Kim.

Ce financement sera disponible tout au long de la période couverte par l’IDA18, c’est-à-dire du 1er juillet 2017 au 30 juin 2020.

 

Malick Toé / Laseve.info

©2017 La Sève.info Tous droits réservés - Tél : 22 43 33 64 | Email : infos@laseve.info

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?